Le calvaire Saint-Pierre d'Altrippe.  Fleurie pour la messe du calvaire, par les bénévoles de l'association du calvaire Saint-Pierre.

Manuel Taesch est président de la Société du calvaire d’Altrippe depuis trois ans mais membre depuis quinze ans. Photo RL

L'histoire du calvaire.  Ecrit par Monsieur Roland Nassoy dans son livre sur Altrippe, citoyen d'Altrippe.

July 6, 2016

Historique

Le 21 octobre 1898, l'Abbé COLBUS entouré de sa communauté inaugure la croix située au lieu dit"Schlosshübel"(vor dem Schlossberg dans le cadastre).

L'origine de ce crucifix surplombant toute la région est liée, selon le récit des anciens, à une vision mystique qu'expérimenta l'Abbé COLBUS. Celle-ci révèle au prêtre l'emplacement de la construction d'un calvaire.

GOUTH Nicolas, IMHOFF Jean et l'Abbé COLBUS portent sur leurs épaules les trois premières pierres. La plupart des paroissiens ainsi que des enfants en font de même. Le reste des pierres est transporté en charrette attelée par des chevaux. C'est au cour de cette manœuvre qu'un cheval bouscule violemment SIMON Pierre qui tombe de son attelage.Quelques temps plus tard, il succombe de ses blessures, laissant derrière lui une veuve et huit enfants.

Le 29 octobre 1899 sont installées et bénies les statues au pied de la croix: La mère douloureuse, et l’Apôtre Saint-Jean.

En 1917, l'Abbé ZIMMERMANN fait installer les stations conçues toute en bois. Les anges postés à l'entrée sont placés sur leur stèle.

En 1926, le samedi avant la communion solennelle, la foudre endommage le Christ en croix et les saints qui l'entourent.

En 1951, les 14 stations sont remplacées par des croix en terrasseau. L'inauguration donne lieu à une somptueuse cérémonie durant laquelle un Père Franciscain consacre les croix en bois accrochées aux stations.

Un pèlerinage en l'honneur de la "Croix Glorieuse" (fêtée à la mi-septembre) est organisé chaque année, perpétuant ainsi une tradition qui remonte à la création du calvaire(1898).

Depuis une décennie environ, le chemin de croix est prié par de nombreux fidèles, durant les cinq vendredis du carême.

Une association est créée afin d'entretenir les lieux. Celle-ci organise également "la fête du calvaire". Des boissons et des casses-croûtes sont vendus et le profit sert à l'entretien des espaces verts.